Un séminaire chinois met à l’honneur la Cristallerie Baccarat, le 16 décembre 2017. La future actionnaire de la manufacture française de luxe, Coco Chu, a lancé 800 invitations… en attendant le feu vert de l’Etat chinois pour racheter la PME lorraine.

Après sa visite à la Cristallerie Baccarat, en juillet 2017, la présidente de la société d’investissement Fortune Fontaine invite, en Chine, les cadres de l’entreprise lorraine et des élus locaux. Pour ce séminaire, organisé à Sanya, le 16 décembre, Coco Chu a prévu de réunir 800 personnes, notamment des investisseurs et chefs d’entreprise.

Le lieu et la date ne semblent pas choisis au hasard

Le lieu du rendez-vous n’est pas anodin. La date non plus. Station balnéaire tropicale, située dans l’extrême sud de la Chine, Sanya compte près de 700 000 habitants. Ces dernières années, le concours des Miss Monde a rendu populaire ce « Hawaï chinois »,destination favorite des millionnaires asiatiques. Des riches retraités y résident, des touristes fortunés aiment s’y amuser, et des chefs d’entreprise du monde entier s’y retrouvent pour parler affaires.

La date du séminaire qui mettra à l’honneur Baccarat, mi-décembre, coïncide avec un agenda attendu : l’autorisation de l’Etat chinois pour débloquer l’argent du rachat de la Cristallerie lorraine. La société de Coco Chu (FFC) doit débourser 164 millions d’euros pour acquérir l’usine de Meurthe-et-Moselle. A l’heure où ces lignes sont écrites, les autorités de Pékin n’ont rien confirmé impotenciastop.com/… Mais des représentants officiels devraient se retrouver à Sanya, le 16 décembre, en même temps que les invités lorrains de ce séminaire.